Quelles sont les plantes qui aident à dormir et avoir un bon sommeil ?

Quelles sont les plantes qui aident à dormir et avoir un bon sommeil ?

Dans cet article je vais vous parler des plantes qui aident à dormir et avoir un bon sommeil . Je vous présenterais dans chaque partie une des plantes les plus efficaces pour un bon sommeil, recommandées par le Dr Franck GIGON. Après avoir passé en revue chaque plante et son mode d’emploi, je vous révélerai le secret de leur efficacité. A la fin, vous saurez comment préparer votre « potion » sommeil, naturelle, sans risques et personnalisée alors restez bien connectés. 

Pour améliorer votre hygiène de sommeil en relevant des défis simples chaque semaine rendez-vous ici

Le Dr Franck GIGON

Je vais commencer par vous présenter le Dr Franck GIGON. C’est un expert en phytothérapie, mésothérapie et micro-nutrition. Il est l’auteur de la revue mensuelle « Plantes et bien-être » qui donne à ses lecteurs les conseils les plus pertinents pour se soigner à base de plantes. Il est également auteur de plusieurs ouvrages sur la phytothérapie. On peut tout à fait dire qu’il maîtrise bien son sujet. Alors voyons sans plus tarder quelle est la première plante recommandée par le Dr GIGON

Plante pour dormir et un bon sommeil : Le coquelicot (Papaver Rhoeas)

Coquelicot plante dormir sommeil

Présentation

Alors vous l’aviez reconnu ? Le coquelicot fait parti de la famille des Papavéracée (Papaveraceae). C’est une plante herbacée annuelle qui provient d’Europe. Surtout, on la trouve facilement sur les terrains fraîchement retournés. C’est la fleur qui est utilisée pour son principe actif, la rhoédine, qui est un opiacé naturel. 

Comment consommer cette plante ?

Elle peut être consommée soit en infusion soit en teinture-mère. Cependant elle est déconseillée aux femmes enceintes ou allaitantes et aux enfants de moins de sept ans. 

En infusion : 5 gr de Fleur séchées dans 250 mL d’eau frémissante. Laissez infuser 10 minutes

En teinture-mère : 50 à 100 gouttes le soir que l’on peut renouveler en cas de réveil nocturne. 

Comment s’en procurer ?

Premièrement vous pourrez vous en procurer en pharmacie ou en  magasin bio. Deuxièmement vous pouvez les planter chez vous si vous en avez la possibilité. Il faudra les semer entre mars et mai et deux ou trois semaines après vous pourrez récolter les fleurs. Elles aiment les sols bien drainés et une bonne exposition au soleil. De plus, le jardinage est très bénéfique pour la santé, autant psychologiquement que physiquement. 

Conclusion

Pour conclure le coquelicot à des propriétés sédatives très intéressantes et ne provoque aucune accoutumance contrairement aux somnifères chimiques. Voyons la plante suivante. 

Plante pour dormir et un bon sommeil : Le pavot de Californie (Eschscholtzia californica)

Pavot de californie plante dormir sommeil

Présentation

Il ressemble au coquelicot que nous avons vu hier car ils font parti de la même famille des papavéracées, les pavots. Il pousse en Amérique, au chili et dans le sud-ouest de la France. C’est une plante qui s’acclimate plutôt bien. On utilisera surtout les racines mais aussi les parties aériennes qui contiennent des alcaloïdes divers. Ce sont des hypnotiques naturels, ils permettent de traiter l’insomnie sans accoutumance. Cependant il peut mettre du temps à faire effet. Comptez quinze jours pour les premiers résultats, mais vous ne regretterez pas d’avoir attendu.

Comment consommer cette plante qui favorisent le sommeil ?

Vous pouvez utiliser ces plantes qui favorisent votre sommeil premièrement en solution glycérinée, deuxièmement en Teinture-Mère et troisièmement en extrait fluide. D’autre part, les pavots sont déconseillés aux femmes enceintes ou allaitantes et aux jeunes enfants. Le pavot de Californie est aussi contre indiqué chez les personnes souffrant de glaucome. 

En solution glycérinée : 1 à 2 cuillère à café d’une solution de type EPS d’eschscholtzia sans sucre ni alcool. 

En Teinture-Mère : 50 à 100 gouttes le soir d’un extrait alcoolique de plantes fraîches. Possibilité de renouveler en cas de réveil nocturne. 

En extrait fluide : 10 à 20 gouttes le soir dans un verre d’eau. 

Comment s’en procurer ?

Sa commercialisation à usage médicale n’est possible qu’en pharmacie en France, mais elle peut être cultivé librement. Elle aime les sols pauvres et bien drainés, le soleil direct et se ressème toute seule. La plante n’est pas sensible aux gel mais les graines si. Il ne vous restera plus qu’a préparer vos solutions. 

Conclusion

De même que le coquelicot, la pavot de Californie à des propriété sédatives très efficaces. C’est à dire qu’il vaut mieux commencer par ça avant d’utiliser des somnifères chimiques. Cependant il faudra se montrer patient à la venue des résultats.

Nous avons vu premièrement la catégorie des pavots sur ces deux précédentes paries. Après cela, nous aborderons la première plante du TGV du Dr GIGON.  

Plante pour dormir et un bon sommeil : Le tilleul (tilia)

Présentation

C’est un arbre sauvage ou ornemental d’Europe et d’Asie Mineure. On utilise les fleurs et les bractées (feuilles collées à la fleur) pour leur propriétés apaisantes, calmantes et sédatives. Elles sont très riches en flavonoïdes, c’est à dire en anti-oxydants. Elle est souvent recommandée dans des cas de troubles nerveux et elle favorise la circulation sanguine. Attention à ne pas sur-doser ou laisser infuser plus de dix minutes car dans ce cas précis elle peut devenir euphorisante. Dans ces conditions là, il vaudra mieux la boire le matin si l’on est pas déjà de nature anxieuse ou angoissée. Cependant, avec des concentrations et un temps d’infusion correct, le tilleul vous facilitera le sommeil. 

Comment consommer ces plantes qui facilitent le sommeil ?

Le tilleul se consomme surtout en infusion. Vous pourrez mettre deux cuillères à café de fleurs ou bractées séchés dans 250 mL d’eau frémissante. Je vous rappelle qu’il ne faut pas laissez infuser plus de dix minutes ni trop charger. 

Comment s’en procurer ?

Vous pourrez vous en procurer facilement en pharmacie ou magasin bio ou sur internet, mais faites attention à la provenance. A moins que vous n’ayez la chance d’avoir un tilleul dans votre jardin. 

Conclusion

Pour conclure, le tilleul est un bon allié pour passer une nuit bien reposante. Cependant, ce n’est pas la seule plante. Il y en a d’autres et voyons tout de suite la seconde plante du TGV du Dr GIGON.

Plante pour dormir et un bon sommeil : Le griffonia (griffonia simplicifolia)

Présentation

C’est un plante grimpante légumineuse qui provient principalement d’Afrique centrale et de l’ouest. Elle est de la famille des fabacées. Dans cette plante on utilise la graine située dans ses cosses noires. Son actif principal est le 5-hydroxytryptophane (5-HTP), et vous allez voir que c’est un allié très puissant pour mieux dormir. 

Le 5-HTP est un acide aminé précurseur de la sérotonine. La sérotonine est un neurotransmetteur participant à la régulation de l’humeur, de l’appétit et du sommeil. Le 5-HTP augmente la concentration en sérotonine, appelée aussi hormone du bonheur et représente une alternative naturelle aux antidépresseurs ISRS et anxiolytique de synthèse. Le Griffonia permet donc de traiter les insomnies liées à l’anxiété. 

Comment la consommer ?

Le Griffonia peut être consommé en extrait sec de graine ou en solution glycérinée. Elle est cependant contre-indiquée pour les femmes enceintes et allaitantes, les enfants, les personnes épileptique, trisomique ou présentant une sclérodermie. Elle ne doit pas non plus être consommée en même temps que des antidépresseur.

Extrait sec de graines : 1 à 2 gélules de 50 à 100 mg le soir.

Solution glycérinée : 1 à 2 cuillères à café d’une solution sans sucre ni alcool type EPS le soir avec un verre d’eau. 

Comment se procurer ses plantes qui font dormir ?

Vous le trouverez facilement en pharmacie ou en magasin bio. Cependant, prenez garde à la composition du produit car certains laboratoires peu scrupuleux rajoute des adjuvants mauvais pour la santé. 

Conclusion

En conclusion, la deuxième plante du TGV du Dr GIGON est une plante très efficace pour les troubles du sommeil liés à l’anxiété et ne présente aucun risque d’accoutumance. Voyons la dernière.

Notre e-book « Tout ce que vous devez savoir pour un sommeil optimal »

Une vidéo conférence d’une heure « Identifier l’origine des coups de fatigue et retrouver sa pleine énergie »

Un bon de réduction de 5 € sur toute la boutique sans limite de durée.

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.

Plante pour dormir et un bon sommeil : La Valériane officinale (Valeriana officinalis)

Présentation

De la famille de valérianacées, elle provient principalement d’Asie, d’Europe et d’Amérique du Nord. C’est dans les racines et les rhizomes que l’on trouve les principes actifs : les valépotriates, flavonoïdes (méthylapigénine et hespéridine).

La sphère médicale ne s’accorde pas sur les principes actifs les plus efficaces ni sur l’efficacité du principe actif L’étude des plantes n’attirent pas les investisseurs car elles ne peuvent pas être breveté donc pas de retour sur investissement.  Cependant, de grandes organisations mondiales de la santé comme par exemple l’EMA ou l’OMS, lui reconnaissent des vertus pour soulager la tension nerveuse, les troubles du sommeil, l’anxiété et l’endormissement. 

Comment la consommer ces plantes qui améliorent le sommeil ?

La valériane peut être consommé en tisane ou décoction, en solution glycérinée ou en extrait sec (gélules). D’autre part, elle n’est pas recommandée pour les femmes enceintes ou allaitantes. De même il ne faut pas l’associer à une prise de somnifères ou anxiolytiques de synthèse de type benzodiazépines et ne pas prendre le volant après la prise. Elle met du temps à agir. Comptez un mois pour les premiers résultats et à priori elle est plus efficace lorsqu’elle est associée à des plantes calmantes comme le houblon, la mélisse, la passiflore ou la camomille allemande. 

En tisane ou décoction : 20 gr de racines séchées par litre d’eau frémissante. Le temps d’infusion est de quinze minutes et il faudra filtrer avant de boire. Elle perd de ses principes actifs à cause de la chaleur de l’eau et elle est donc un peu moins efficace ainsi. Vous pourrez en boire une tasse après le déjeuner avec de la mélisse pour favoriser la digestion et une autre avec de la camomille avant d’aller au lit.

En solution glycérinée : 1 à 2 cuillère à café d’une solution de type EPS sans sucre ni alcool le soir. 

En extrait sec : 1 ou 2 gélules de 500 mg à prendre au coucher. Avec les gélules je recommande toujours de faire bien attention au reste de la composition car il y a encore trop souvent des adjuvants nocifs. 

Comment s’en procurer ?

La commercialisation de cette plante dans un but médical est réservé aux pharmaciens. Cependant vous êtes libre d’en faire pousser chez vous, ou vous en trouverez en magasin BIO mais à plus faible dosage. Elle aime les sols mouillés et riches en humus. 

Conclusion

Pour conclure, cette dernière plante du TGV du Dr GIGON est une des plantes qui améliorent le sommeil. Donc pour résumer nous avons vu  le T de Tilleul, le G de Griffonia et le V de Valériane. Grâce à ce moyen mnémotechnique vous pourrez vous en souvenir plus facilement. Elle est longue à produire des effets, soyez donc patients. Elle fonctionne mieux associé à des plantes calmantes. Maintenant nous allons faire un peu d’aromathérapie.

Plante pour dormir et un bon sommeil : Le petit grain bigarade (Citrus aurantium)

Présentation

Elle provient d’Amérique, d’Italie, de Tunisie et d’Egypte. Pour cette plante la partie utilisée est la feuille. Les principaux principes actifs sont l’acétate de linalyle et le linalol.

Ces principes actifs sont connus pour calmer la nervosité, l’anxiété et augmenter le temps de sommeil. Elle a aussi des propriétés cicatrisante, elle régule la sécrétion de sébum puis régénère et tonifie la peau mais ce n’est pas ce qui nous intéresse le plus ici. 

Comment l’utiliser l’aromathérapie pour mieux dormir ?

On utilisera son huile essentielle soit en diffusion pour respirer son odeur, soit en application cutanée. Cependant, elle est déconseillée aux femmes enceintes et allaitantes, ainsi qu’aux enfants de moins de 6 ans.

En diffusion : vous pouvez imprégner votre oreiller avec un spray aérien. D’autre part vous pouvez utiliser un nébuliseur à eau non chauffant. Mettez 5 à 10 gouttes une demi heure avant le coucher. Normalement les huiles essentielles ne doivent pas être diffusées dans une pièce occupée. Les particules en suspension peuvent irriter l’oeil. 

En application cutanée : Vous pouvez mettre 2 gouttes dans une cuillère à café d’huile végétale et appliquer le mélange sur votre colonne vertébrale, la voûte plantaire ou le plexus solaire. 

Comment s’en procurer ?

Vous trouverez très facilement son huile essentielle en pharmacie ou magasin bio. Vérifiez sa provenance et sa qualité (bio par exemple). 

Conclusion

Pour conclure, le petit grain bigarade est un allié de notre sommeil surtout si les difficultés à dormir sont dues au stress ou à l’anxiété. D’autre part, il est très facilement accessible.

Plante pour dormir et un bon sommeil : La lavande vraie (Lavandula angustifolia)

lavande

Présentation

La lavande ne se présente plus tellement elle est connue et utilisées pour toutes sortes de choses. On utilise les sommités fleuries qui ont pour principe actif l’acétate de lynalyle et le linalol. Elle provient du bassin méditerranéen français. 

Je n’aime pas les études sur les animaux, mais celle faite sur des souris pour démontrer l’effet sédatif de la lavande, je l’aurais faite moi aussi personnellement. Malheureusement les souris n’ont pas eu ce choix et ont dû subir quelques prises de sang et boire un peu de café. Le groupe témoin qui n’a eu aucun traitement particulier se comportait normalement, toilette, activités… Le groupe ayant reçu l’odeur de lavande était beaucoup plus amorphe et avait peu de réactions. Même après une dose de café, elle perdaient en vigilance beaucoup plus rapidement. Ceci démontre bien l’effet sédatif de la lavande mais elle peut faire bien plus, bien mieux, mais malheureusement personne n’investi dans la recherche sur les plantes donc pas de preuve tangible. Cependant, on lui reconnait des propriétés bactéricides, antiseptiques, antiparasitaire et anti-inflammatoire.

Comment l’utiliser l’aromathérapie pour un meilleur sommeil ?

La lavande peut s’utiliser en diffusion ou en application locale mais à éviter chez la femme enceinte et allaitante ainsi que chez l’enfant de moins de 6 ans. 

En diffusion : exactement comme pour le petit grain bigarade, vous pouvez imprégner votre oreiller avec un spray aérien. Mais vous pouvez aussi utiliser un nébuliseur à eau non chauffant. Mettez 5 à 10 gouttes une demi heure avant le coucher. Normalement les huiles essentielles ne doivent pas être diffusées dans une pièce occupée. Les particules en suspension peuvent irriter l’oeil. 

En application locale :  2 gouttes dans une cuillère à café d’huile végétale à appliquer sur votre colonne vertébrale, la voûte plantaire ou le plexus solaire. 

Conclusion

En conclusion, c’est incroyable comme de simples odeurs peuvent avoir des effets sur nous. L’aromathérapie est donc une alliée pour notre santé mais également pour notre sommeil et nous aurions tord de nous en priver. Surtout que c’est très accessible en terme de tarifs, utilisation…

Nous avons donc vu maintenant les principales plantes recommandées par la Dr GIGON. Maintenant, je vais vous révéler le secret de leur utilisation. 

Comment utiliser les plantes pour dormir et un bon sommeil de manière efficace ?

Vous avez peut-être déjà essayé l’une ou l’autre plante. C’est super. Mais peut-être n’avez vous pas obtenu les effets escomptés. Alors déjà il faut sa voir que certaines plantes mettent beaucoup plus de temps que d’autres à agir. Il faudra donc faire preuve de patience. Cela étant dit, vous pourrez très bien utiliser une ou l’autre plante, seule, pendant longtemps, sans obtenir les résultats attendus.

Le secret de leur succès et efficacité réside dans leur association. En fonction du type d’insomnie dont vous souffrez, certaines associations seront plus efficaces que d’autres. Je vais vous présenter ici, dans un tableau, les associations recommandées par le Dr GIGON en fonction du trouble du sommeil dont vous souffrez. 

Vous remarquerez que dans chaque cas il y a un pavot et de l’aromathérapie. C’est à dire qu’on joue sur le TGV pour concocter notre tisane sommeil adaptée à notre insomnie. Avec les indications que je vous ai donné sur chaque plante, vous avez tous les éléments pour les choisir en fonction de vos  troubles du sommeil. Ce tableau est indicatif et vous pouvez faire vos propres tests et association. Par exemple vous pourrez prendre un petit carnet et de noter ce que vous avez pris la veille et quel sommeil cela vous a apporté pour suivre l’évolution du traitement.

D’autre part, attendez minimum un mois avant que faire un quelconque changement, ça serait dommage de changer un mélange super efficace parce qu’il a mi un peu de temps à agir. Vous connaissez maintenant le secret des plantes pour dormir alors à vous de jouer Faites vos tests, vous avez déjà largement de quoi commencer. 

Quelles autres plantes ont un effet sur notre sommeil et aident à mieux dormir ?

Le millepertuis

Le millepertuis sera plutôt indiqué lorsque l’insomnie est due à une dépression. Ces principes actifs agissent comme des sédatifs antidépresseurs. Cependant, il existe de très nombreuses contre-indications à son utilisation et sa posologie devra toujours être établie par un professionnel de la santé. Il met environ un mois à montrer ses premiers effets et il est préférable d’éviter de l’associer à un autre traitement.

Le houblon

Le houblon est connu pour soulager les troubles du sommeil, l’anxiété et l’agitation nerveuse. Ce sont les strobiles (fleurs femelles) qui sont utilisées. Associé à la Valériane il aura encore plus d’effet sur la réduction du temps d’endormissement, la qualité du sommeil et la réduction des réveils nocturnes. Ce mélange serait aussi efficace que des benzodiazépines de synthèse. Cependant il est déconseillé chez la femme enceinte ou allaitante ainsi qu’en cas de cancer hormonodépendant tel que le cancer du sein ou du col de l’utérus. 

La camomille romaine

La camomille soigne de nombreux maux comme, les irritations de la peau, les maux de gorges, les douleurs menstruelles, les douleurs digestives, les insolations, les problèmes oculaire et l’anxiété. On utilise des capitules (base ou repose la fleur) de début de floraison pour en extraire les principes actifs. Elle a une action positive sur le système nerveux centrale, calmante et sédative. Elle est aussi plutôt amère mais peut s’utiliser en aromathérapie également.

Le passiflore

Le passiflore est un somnifère naturel grâce aux flavonoïdes et aux alcaloïdes qu’il contient. Il réduit l’anxiété et les palpitations qui y sont liées. Il a aussi des effets positifs sur l’hyperactivité et associé, par exemple, à la mélisse, le mélange sera encore plus efficace. De même l’aubépine augmentera également son efficacité si le stress ou l’anxiété sont liés à des palpitations. Mais pour une alternative naturelle aux benzodiazépines, il faudra l’associer à de la valériane. Les alcaloïdes qu’il contient ne sont pas recommandés aux enfants de moins de douze ans et aux femmes enceintes ou allaitantes. 

L’aubépine

L’aubépine calme les bouffées de chaleurs liées à la ménopause, les troubles cardiaques légers et les troubles du système nerveux comme l’insomnie et l’anxiété. Il permet aussi de se débarrasser des migraines du week-end qui sont liées à trop important besoin de vigilance la semaine (stress, responsabilité, surmenage). En d’autres thermes, lorsque la pression se relâche le week-end cela provoque des migraines et l’aubépine permet donc de les supprimer. Le TRIO GAGNANT pour un meilleur sommeil : passiflore, aubépine et valériane. (insuffisance cardiaque et anxiété)

Comment optimiser l’effet de ces plantes pour mieux dormir et un bon sommeil ?

Pour optimiser les effets de ces plantes le soir, il vaut mieux éviter certaines boissons énergisantes comme le café, le thé, le guarana, la rhodiole, le maté et le ginseng. Ils pourraient dérégler le cycle circadien et annuler l’efficacité des plantes du sommeil. Ça serait quand même dommage de faire tout ça pour rien à cause d’un petit café en trop.

Et en aromathérapie ?

En plus de la lavande et du petit grain bigarade, vous pouvez utiliser l’huile essentielle de marjolaine, de sauge sclarée et de camomille.

L’huile essentielle de marjolaine : Elle a de vertus calmantes et apaisantes après les journées bien agitées. De même, elle diminue l’inquiétude et le pessimisme. 

L’huile essentielle de suage sclarée : Elle accroît la fertilité, soigne les verrues, les morsures de serpent, tonifie… Mais sa diffusion est si sédative, qu’il est recommandé de ne pas conduire ou travailler après avoir été exposé à une diffusion de sauge sclarée.

L’huile essentielle de camomille : Elle a des propriétés calmantes et préanesthésiantes.

Bonus : aller encore plus loin au sujet des plantes qui font dormir

Lorsque les insomnies ont lieu en deuxième partie de nuit essayez pavot + griffonia + aromathérapie. Si c’est plutôt l’endormissement qui est long il faudra supprimer les excitateurs tels que écran, le sport le soir, la chaleur et les boissons énergisantes l’après-midi comme évoqué plus haut.

Pour se débarrasser des somnifères il faut les remplacer. Mais attention toutes les plantes ne sont pas compatible avec les benzodiazépines. Le mieux dans ce cas c’est d’utiliser le passiflore et la valériane qui sont gabaergiques avec un pavot et de l’aromathérapie. Demandez toujours l’avis d’un professionnel de la santé. 

En cas de bruxisme vous pouvez donner du magnésium

Laisser un commentaire